MORGAN AU PAYS DES HORLOGERS 3,4,5 JUILLET 2015

 

C’est à Fleurier en Suisse et plus précisément au restaurant panoramique «  Chapeau de Napoléon » que nous nous sommes retrouvés à 17 équipages vendredi midi sous un soleil de plomb.

Après un déjeuner rapide tout en admirant le panorama splendide plongeant vers la vallée de St Sulpice, notre groupe était attendu à 13h30 (précision suisse oblige) pour une visite privée hors du commun à la maison de haute horlogerie PARMIGIANI  à Fleurier.

Grâce au talent négociateur de nos organisateurs, le dirigeant de cette manufacture haute gamme acceptait exceptionnellement de nous ouvrir les portes des ateliers de fabrication des mécanismes Vaucher, immédiatement suivit par la visite de la maison d’horlogerie Parmigiani qui assemble les montres. Les morganistes présents ont tous été impressionnés par la micro précision et la qualité de production de ces montres d’exception fabriquées en très petite quantité. Puis nous sommes allés dans l’atelier très confidentiel de restauration de l’horlogerie et avons pu observer des reliques extrêmement précieuses entièrement refaites avec des pièces recréées selon les modèles originaux d’époque La visite s’est clôturée par une dégustation très raisonnable d’absinthe glacée, boisson produite et distillée légalement au Val-de-Travers.

Puis retour vers la France direction Malbuisson sur les rives du lac de St Point pour un diner typiquement jurassien.

Après une bonne nuit de repos en ayant récupéré nos Morgan (superbement garées la veille par Ghyslaine dans un garage couvert contenant 10 places alors que nous avions 14 voitures) nous reprenons la direction de la Suisse, tous en forme « et avec de bonnes mines » pour visiter une ancienne mine d’asphalte dont la production a été exportée dans le monde entier notamment pour le revêtement routier. Deux guides nous ont fait partager avec passion l’histoire de l’exploitation de cette ancienne mine dont nous avons pu découvrir à pieds et casqués certaines galeries.

Après avoir dégusté le traditionnel jambon cuit dans l’asphalte, nous reprenons nos bolides et descendons vers le lac de Neuchâtel pour y découvrir le château de Grandson : une atmosphère médiévale unique avec presque 1000 ans d’histoire. Appartenant à  l’origine à OTHON 1, le plus puissant seigneur de l’ancien pays de Vaud ;ce château a représenté le plus haut lieu de la résistance des confédérés face aux Bourguignons. Bien plus tard il est resté la propriété de la famille DE BLONAY  pendant presque 80 ans, puis il fut racheté par la Scudéria FILIPINETTI  avant de retomber dans le domaine public. Une visite très intéressante (chemin de ronde impressionnant, la salle des tortures, la collections d’armes, les trésors recueillis pendant les guerres de Bourgogne, le musée de voitures anciennes…) animée par un guide haut en couleur vêtu en costume d’époque avec un fort accent vaudois…

Retour au lac de St Point pour un diner festif au cours duquel chaque participante fut dotée d’une rose en inox, délicate attention de l’un de nos membres ayant réalisé ces objets d’art.

Après une dernière nuit réparatrice, et dès 8h15 le dimanche matin, nous sommes repartis au cœur de la vallée de JOUX pour nous rendre à l’abbatiale de ROMAINMÔTIER, site clunisien dans le canton de Vaud dans un état de conservation remarquable, monastère le plus ancien de Suisse.

Puis départ par de petites routes offrant virages et points de vue avec un arrêt au site de  la dent de Vaulion pour admirer le panorama à 360°sur les Alpes et le Jura. (certains courageux ont entrepris l’ascension à pieds jusqu’au sommet , 1482 mètres).

Enfin, retour par des routes superbes en balcon au dessus du Léman pour se rendre au golf du Mont St Jean  aux Rousses, pour un déjeuner d’au revoir.

Bref un weekend prolongé merveilleux que nous devons à Sandra et Sylvain accompagnés de leurs deux petites princesses Angeline et Clémence.

A .S.